Logo LCP Partners

LCP Partners Votre conseiller patrimonial depuis 2008

Notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine vous apporte un conseil personnalisé dans toute la France Nous contacter

Voir d'autres articles

Réduire son imposition et se constituer un patrimoine : deux objectifs que de plus en plus de français semblent vouloir atteindre. Et cela tombe bien, des dispositifs permettent de répondre aux deux à la fois ! Alors plutôt achat d’un T2 neuf ? D’un studio étudiant, sénior ? Ou placement sauvegardé en vue de compléter sa retraite ?

Voici notre top 3 des placements pour défiscaliser. 

1 - Investir en loi Pinel

L’investissement en loi Pinel consiste à acheter un bien immobilier neuf ou réhabilité en vue de le louer pour une période de 6, 9 ou 12 ans, et ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt sur cette même période. 

Quelle est la réduction d’impôt appliquée ? 

La réduction d’impôt va dépendre de votre durée d’engagement à la location. Elle sera de 12% du prix du bien pour 6 ans d’engagement, de 18% pour 9 ans, et enfin de 21% pour 12 ans. 

Quelles sont les conditions à respecter ? 

Vous n’avez pas le droit, durant la période d’engagement à la location, d’occuper le bien vous-même ou de le louer à une personne faisant partie de votre foyer fiscal.

Vous devez louer le bien dans les 12 mois qui suivent l’achèvement des travaux (ou l’acquisition du logement s’il est déjà construit). 

Votre bien doit se situer dans une zone éligible à la loi Pinel, c'est-à-dire en Zone A, A bis ou B1, et être conforme au niveau de performance énergétique BBC 2005 ou RT 2012. 

Quels sont les plafonds à respecter ? 

Vous devez respecter les plafonds des loyers, des ressources des locataires, et de prix du m² de surface habitable, qui sont fixés par décrets. 

La réduction d’impôt est calculée sur le prix de revient du bien, et est plafonnée à 300 000€, dans la limite de 2 logements par an. 

Obtenir un audit gratuit et et personnalisé

2 - Investir en LMNP Censi-Bouvard

L’investissement en LMNP (Loueur Meublé Non-Professionnel) Censi-Bouvard consiste à acheter un bien immobilier neuf ou réhabilité meublé au sein d’une résidence de services (étudiants, séniors, EHPAD, tourisme) en vue de le louer pour une période minimum de 9 ans, et ainsi bénéficier d’une réduction d’impôt sur cette même période. 

Quelle est la réduction d’impôt appliquée ? 

La réduction d’impôt va être de 11% du prix du bien, étalée sur 9 ans. Si la réduction d’impôt excède l’impôt dû, le solde peut être reporté dans la limite des 6 années suivantes. 

Quelles sont les conditions à respecter ? 

C’est le gestionnaire qui s’occupe de la mise en location de votre bien. Vous êtes liés par un bail commercial. C’est donc à lui que revient le choix du locataire, vous n’avez pas le droit de louer le bien vous-même. Le bien doit obligatoirement être neuf ou réhabilité. 

Quels sont les plafonds à respecter ? 

La réduction d’impôt est calculée sur le prix de revient du bien, et est plafonnée à 300 000€.

Dans un investissement LMNP, les revenus locatifs ne doivent pas représenter plus de 50% des revenus de l’investisseur, ni excéder les 23 000€ par an. 

3 - Ouvrir un PER

Un PER (Plan d’Epargne Retraite) a pour but de préparer sa retraite en se constituant une épargne pendant la vie active, afin d’obtenir une rente ou un capital au moment de la retraite.

Quelle est la réduction d’impôt appliquée ? 

L’épargne placée sur un PER individuel est déductible des revenus imposables. 

Il est à noté également que jusqu’au 1er janvier 2023, pour tout rachat d’un contrat d’assurance vie de plus de 8 ans au sein d’un nouveau PER, l’abattement fiscal est doublé par rapport aux règles habituelles.

Quelles sont les conditions à respecter ? 

Il n’y a pas de conditions particulières qui régissent un PER. Vous êtes libre de l’ouvrir n’importe quand, et d’y placer les sommes d’argent que vous voulez quand vous le voulez. Il est juste à noter que les sommes que vous avez placé sur votre PER ne sont disponibles qu’une fois à la retraite. Les seules exceptions concernent l’achat d’une résidence principale ou un cas de force majeure. 

Quels sont les plafonds à respecter ? 

L’épargne placée sur un PER individuel est déductible des revenus imposables. Celle-ci est plafonnée à 10% des revenus de l’année dans la limite de 31 786€ par an ou à 3973€ si ce montant est plus élevé. Néanmoins si vous choisissez de ne pas bénéficier de cet avantage fiscal, vous pourrez bénéficier d’une exonération fiscale à la sortie.

Pour résumer, les placements permettant de défiscaliser sont variés. La réduction d’impôt ne doit pas être le seul critère pour réaliser un placement ou un investissement. Elle est appliquée pour pousser les personnes à se soucier de leur patrimoine, à anticiper la retraite et à protéger leur famille. 

Si vous souhaitez des conseils personnalisés en vue de réaliser un placement vous permettant de réduire vos impôts, n’hésitez pas à contacter le Cabinet LCP Partners.