Logo LCP Partners

LCP Partners Votre conseiller patrimonial depuis 2008

Notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine vous apporte un conseil personnalisé dans toute la France Nous contacter

Tout savoir sur le déficit foncier

Grâce à votre investissement locatif profitez du déficit foncier afin d’imputer votre revenu global imposable de 10 700€ par an.

Il est possible d’en bénéficier dans la mesure où les charges liées à votre bien mis en location sont supérieures aux loyers perçus. Le principe est de déduire ces charges de vos revenus fonciers, ce qui créer un déficit que vous pouvez soustraire de vos revenus imposables.

C’est un avantage qui est limité à 10 700€ par an et dans le cas où ce seuil soit dépassé, le surplus est reportable dans les mêmes conditions pendant 10 années.

Cependant, toutes les charges ne sont pas prisent en compte, notamment tout ce qui relève des travaux de construction, reconstruction et agrandissement. Ainsi, vous pouvez appliquer le mécanisme du déficit foncier pour les charges suivantes :

  • De rénovation ;
  • D’entretien ;
  • Les primes d’assurance ;
  • Les charges de copropriété non imputables au locataire ;
  • L’impôt foncier ;
  • Les honoraires de gestion ;
  • Les frais de gestion pour un montant de 20€ par logement.

Les intérêts d’emprunt sont une exception et se déduisent de vos revenus fonciers et non de votre base imposable.  

C’est un dispositif qui s’adresse à tous les propriétaires d’immobilier et investisseurs dans les SCPI (Sociétés Civiles de Placements Immobilier) « Déficit Foncier » imposés au régime « réel » sur les revenus fonciers.

Enfin, pour appliquer le déficit foncier vous devez louer votre bien à titre d’habitation pendant 3 années pleines sans interruption à partir de la déclaration des revenus  sous peine de redressement fiscal.

Nos programmes immobiliers