Assurance Vie

ASSURANCE VIE

L'ASSURANCE VIE POUR UN INVESTISSEMENT DIVERSIFIÉ ET FLEXIBLE

L’ assurance-vie, est un placement financier largement plébiscité par les contribuables français. En effet, ce contrat peut répondre à de nombreux objectifs, à savoir, la création de patrimoine, l’optimisation fiscale, la préparation à la retraite ou encore la transmission envers ses héritiers, le tout au sein d’un contrat flexible et personnalisable.

L’ assurance-vie est un produit particulièrement intéressant pour tous ceux qui disposent d’une épargne et qui souhaiteraient faire fructifier cette dernière. Pour autant, il existe sur le marché des dizaines de contrats, il est donc nécessaire et fortement conseillé de faire appel à des experts avisés.

Comment fonctionne l’assurance vie ?

Une assurance-vie rassemble un assureur, celui qui construit le contrat, un assuré, celui qui souscrit le contrat et enfin un bénéficiaire en cas de décès du souscripteur. Il s’agit d’un produit d’épargne ou il est possible retirer les sommes investies de manière partielle ou totale. Pour autant, en termes d’avantages fiscaux potentiels, il est souvent préférable de conserver ce contrat a minima 8 ans.

Toute ratification d’un contrat d’assurance vie nécessite donc un versement initial auquel peuvent venir s’ajouter, selon la volonté du souscripteur, des versements complémentaires libres ou encore des versements complémentaires programmés.

Il est également important de préciser que des frais sont directement affiliés à ces versements. C’est notamment pour cette raison que les contrats d’assurance-vie sont considérés comme étant un produit d’épargne rentable mais de moyen ou long terme et non pas de court terme.

Ces frais se décomposent de la manière suivante :

  • Les frais liés aux versements, quelle que soit la nature du versement (initial, libre ou programmé), des frais sont à prévoir entre 1 % à 5 % en fonction des conditions du contrat ;
  • Les frais de gestion ou la rémunération de l’assureur. Il s’agit d’un pourcentage situé entre 0,5 % et 1,5 % de l’assiette totale du contrat souscrit ;
  • Enfin, les frais d’arbitrage. Les contrats d’assurance-vie étant flexible, changer la composition des contrats est quelque chose de possible mais assujetti à des frais légèrement en deçà de 1 % en règle générale de la somme transférée.

Les principaux types de contrats :

L’un des atouts principaux de ce contrat est le compartiment actif garanti (Fonds Euro), où l’épargne est totalement sécurisée. Le capital est garanti contractuellement et les intérêts bénéficient d’un effet cliquet, autrement dit, ils sont définitivement acquis annuellement et portent eux-mêmes intérêts. Les contrats d’assurance-vie peuvent donc être mono-support ou bien multi-supports :

  • Contrat mono-support, les versements sont investis sur des produits garantis et sans aucun risque, c’est-à-dire des obligations d’État ;
  • Contrat multi-supporst, les versements sont investis, en parallèle d’un fond garanti, sur un nombre variable d’unités de compte et de Sociétés d’Investissement à Capital Variable (SICAV) ou de Fonds Commun de Placement (FCP) permettant d’augmenter la rémunération potentielle et diversifier l’investissement. Toutefois, cette diversification vient également accentuer le risque relatif au contrat d’assurance-vie.

Au-delà de la nature des contrats d’assurance-vie, il est également possible d’opter pour différentes options de gestion.

Les différentes options de gestion : 

Les compagnies d’assurances mettent donc à disposition des souscripteurs divers choix quant à la gestion des contrats en cours. En effet, le choix est possible entre une gestion libre où le souscripteur gère lui-même l’allocation de ses actifs, une gestion pilotée dans laquelle l’assureur alloue les actifs en fonction du profil risque du souscripteur et enfin une gestion sous mandat qui suit la même logique que la précédente mais de manière plus personnalisée.

Détail qui a son importance, les contrats de type assurance-vie sont totalement flexible. De ce fait, chaque souscripteur peut, et ce à tout moment, migrer des actifs en Fonds Euro sur des Unités de Compte et vice-versa.

Quelle fiscalité ?

Tout d’abord, rappelons qu’il est possible à tout moment, en plus d’avoir désigné un bénéficiaire en cas de décès, de faire un retrait, peu importe son importance, ou même de clôturer un contrat d’assurance-vie. La fiscalité de l’assurance-vie, lors d’un rachat se résume de la manière suivante :

Date de versement Âge du contrat Fiscalité
Avant le 27 septembre 2017 Moins de 4 ans 52,2 %

Prélèvement Forfaitaire Libératoire (PFL) + Prélèvements Sociaux (PS)

Entre 4 et 8 ans 32,2 %

PFL + PS

Plus de 8 ans 24,7 %

Après abattement de 4.600 € (à hauteur de 9.200 € pour les couples mariés ou pacsés)

PFL + PS

Après le 27 Septembre 2017 Moins de 8 ans 30 %

Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU)

Plus de 8 ans 24,7 %

PFL + PS. Si les versements sont inférieurs à 150 000 € et après abattement de 4600 € (9 200 € pour les couples mariés ou pacsés)

30 %

PFU. Si les versements sont supérieurs à 150000 € après le même abattement

La fiscalité successorale relative à l’assurance-vie quant à elle diffère de la fiscalité liée à un rachat, la preuve en est :

Date de souscription du contrat Primes versées avant le 13/10/1998 Primes versées après le 13/10/1998
Avant le 20/11/1991 Exonération totale Abattement de 152 500 € par bénéficiaire, au-delà prélèvement de 20 % jusqu’à 700 000 € et 31,25 %* au-delà (sauf si le bénéficiaire est le conjoint ou le partenaire de Pacs : exonération)
À compter du 20/11/1991 : primes versées avant le 70ème anniversaire de l’assuré
À compter du 20/11/1991, primes versées après le 70ème anniversaire de l’assuré Droits de succession selon le degré de parenté entre l’assuré et le bénéficiaire sur la fraction des primes qui excède 30 500 € (exonération des plus-values)

 En résumé :

Accessibilité, rendement, sécurité, personnalisation et fiscalité avantageuse sont autant d’adjectifs qui correspondent aux contrats d’assurance-vie et qui expliquent leur popularité pour les épargnants français.

Pour autant, cela reste un produit qui peut paraître complexe mais également risqué en fonction de l’allocation d’actifs choisie par le souscripteur. Spécialisés dans les placements en assurance-vie et conscient de notre devoir de conseil, nos consultants en gestion de patrimoine se tiennent à votre entière disposition pour répondre à vos questionnements et vous proposer les solutions d’investissement les plus adaptées à votre situation. N’hésitez donc pas à nous contacter pour obtenir vos préconisations sur-mesure.

Le présent document ne constitue pas une recommandation d’investissement personnalisée. Conformément à la réglementation, toute souscription devra être précédée d’une évaluation de votre expérience, situation et objectifs. Il est recommandé avant tout investissement de lire attentivement les prospectus et documents tenus à votre disposition auprès de votre consultant.

Des consultants proches de chez vousObtenez
un rendez-vous
gratuit et sans engagement

Adresse
SIEGE SOCIAL
Parc Valmy
43 Rue Elsa Triolet
21000 DIJON
Appelez-nous
Tel : 03.80.41.51.24
Ecrivez-nous
office@lcp-partners.fr
Nous retrouver

CONTACTEZ-NOUS !
Nous sommes à votre disposition pour échanger sur votre projet !

Nos implantationsOu nous trouver

Restez informéNos réseaux sociaux