BlogTOP 3 des placements ou investir en 2022

https://i0.wp.com/www.lcp-partners.fr/wp-content/uploads/2019/04/map-pin.png?fit=71%2C100&ssl=1

Qu’il s’agisse d’investir une somme d’argent épargnée ou qu’il s’agisse d’investir par le recours au crédit, de nombreux dispositifs existent, et il est parfois difficile pour le contribuable français de s’y retrouver !

Pourtant, à l’aube de cette deuxième année de Covid 19, les Français continuent de bénéficier d’une épargne disponible qui atteint des niveaux records. Ainsi, la Banque de France précise qu’au cours des années 2020 et 2021, la crise sanitaire a entrainé un surplus d’épargne de 200 milliards d’euros.

Bien entendu, pour choisir l’investissement adapté, il convient de tenir compte de la situation de l’investisseur, à savoir notamment sa situation familiale et professionnelle, mais également de ses objectifs (valoriser ou se créer un patrimoine, préparer sa retraite, ou encore réduire ses impôts).

PLUS D’INFORMATIONS

Dans ces conditions, le Cabinet LCP Partners, conseil en gestion de patrimoine à Dijon, vous présente 3 solutions d’investissement privilégiées au titre de l’année 2022, à savoir :

  • Les SCPI ;
  • Le statut du LMNP ;
  • L’assurance vie.

Les SCPI (sociétés civiles de placement dans l’immobilier)

Les SCPI permettent à l’investir de devenir associé, à due proportion de son apport, d’une société civile dont l’objet est d’acquérir et de gérer un parc immobilier diversifié et constitué d’un grand nombre de biens.

L’investissement en SCPI a donc la particularité d’être un investissement financier (donc le capital et le rendement, notamment, ne peuvent être garantis), mais constitué de biens immobilier.

L’investisseur va percevoir trimestriellement (ou mensuellement selon certaines SCPI), des dividendes qui correspondent donc aux loyers perçus par la société de gestion de la SCPI.

Les principaux avantages d’un investissement dans une SCPI :

  • Comme indiqué plus haut, cet investissement, bien que financier, est basé sur des biens immobiliers. L’immobilier est considéré par les Français comme un investissement rassurant. La crise sanitaire de la Covid19 a ainsi montré la résilience des SCPI ;
  • La SCPI est gérée par une société de gestion. C’est elle qui se charge d’acheter, de vendre, d’entretenir, et de gérer en bon père de famille, l’ensemble des biens qu’elle détient. L’investisseur n’a donc pas cette charge à supporter !
  • Investir dans une SCPI permet de diversifier le risque lié à l’investissement, notamment grâce au grand nombre de biens détenus, à leurs destinations diverses (logistique, santé, bureaux, commerces…) et à leurs situations géographiques diverses.

Par ailleurs, bon nombre de SCPI permettent diverses options de souscriptions et de versements, à savoir notamment la possibilité de faire des versements programmés, des versements exceptionnels, ou de réinvestir les dividendes perçus.

Il est également possible d’investir, sur une durée déterminée par l’investisseur, en démembrement de propriété. L’investisseur acquiert, dans ces conditions, uniquement la nu propriété des parts, avec une décôte sur le prix de souscription. A l’issue du délai choisi, la part se reconstitue, l’investisseur perçoit alors les loyers, et ce sur la base de la valeur de la part reconstituée.

RDV GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

Le statut du LMNP (loueur meublé non professionnel)

Le statut du LMNP existe depuis 1949.

L’investisseur investi dans un bien neuf ou en l’état futur d’achèvement, situé dans une résidence avec services. Sont visées : les résidences étudiantes, les EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), les résidences pour séniors et les résidences de tourisme.

Il confie ensuite ce bien à une société de gestion, qui est chargée de gérer l’ensemble de la résidence, et conclut avec cette société un bail commercial, souvent de 9 ans.

Le contractant de l’investisseur est donc la société de gestion, et non l’occupant final du logement. Dans ces conditions que le logement soit ou non occupé, l’investisseur percevra le loyer de la part de la société de gestion.

Contrairement à un investissement immobilier « classique », la gestion du bien est déléguée à la société de gestion, qui supporte une grande partie des charges quotidiennes liées au logement.

Dans le cadre d’un LMNP « classique », l’investisseur bénéficie de 2 avantages principaux :

  • Une restitution de la TVA avancée par l’investisseur, dans les mois suivant l’acquisition ;
  • Un système d’amortissement permettant de percevoir des revenus (les loyers) nets de fiscalité.

Investir dans un bien en LMNP dans une résidence avec services permet à l’investisseur de se constituer ou de se créer un patrimoine, et de préparer sa retraite par la perception de revenus complémentaires.

L’assurance vie

L’assurance vie, qui fait partie des placements financiers, est un contrat par lequel le souscripteur verse une certaine somme d’argent, et l’assureur s’engager à verser, quant à lui, une rente ou un capital à l’assuré ou à un bénéficiaire.

L’objectif de la souscription à un contrat d’assurance vie est de se constituer un patrimoine, de préparer sa retraite par le versement de revenus complémentaires et d’optimiser sa succession.

L’investisseur verse au départ une somme d’argent, puis il peut faire des versements réguliers.

Il lui est ensuite possible de retirer tout ou partie de son argent.

Fiscalement, le PFU (prélèvement forfaitaire unique) d’un montant de 30% s’applique tous les versements réalisés depuis 2017, pour les contrats de moins de 8 ans.

Depuis 2017, pour les contrats de plus de 8 ans, le prélèvement est de 24,7%, et correspond au PFL (prélèvement forfaitaire libératoire) et aux PS (prélèvements sociaux), si les versements sont inférieurs à 150 000 euros, après un abattement de 4 600 euros pour une personne seule et 9 200 euros pour un couple.

Ce taux est porté à 30%, et correspond au PFU, si les versements sont supérieurs à 150 000 euros, après un abattement de 4 600 euros pour une personne seule et 9 200 euros pour un couple.

Pour la partie succession, si le bénéficiaire du contrat est le conjoint, aucun droit de succession ne sera appliqué.

Depuis 1991, pour tout autre bénéficiaire, si les sommes ont été versées avant les 70 ans du souscripteur, un abattement de 152 500 euros sera appliqué par bénéficiaire.

Si les sommes sont versées après les 70 ans du souscripteur, un seul abattement s’applique, d’un montant de 30 500 euros.

Il existe différents types de contrats d’assurance vie, basés sur des produits différents et adaptés au « profil risque » de l’investisseur :

  • Les fonds euros, qui comportent principalement des obligations d’Etat, c’est-à-dire des emprunts conclus par l’Etat. Ce type de placement permet de garantir le capital et les intérêts. Le risque est donc très peu présent, mais en contrepartie, le rendement est lui aussi assez faible ;
  • Les unités de compte, lorsque les sommes placées au titre de l’assurance vie sont placées dans des fonds, c’est-à-dire des SCPI (sociétés civiles de placement dans l’immobilier), des actions ou des obligations….Dans ce cas, le capital et le rendement ne sont pas garantis. Le risque est alors plus important, mais le rendement peut quant à lui être plus élevé que dans le cas d’un placement sur du fonds euros.

AUDIT PERSONNALISE

Bien entendu, pour tout investissement, il est primordial d’obtenir les conseils de professionnels du secteur.

N’hésitez pas à contacter le Cabinet LCP Partners, conseiller financier à Dijon, pour plus d’informations

Physique
Visio
Téléphonique

Des consultants à votre dispositionContactez nous :
rendez-vous
gratuit et sans engagement !

Appelez-nous
Tel : 06 22 74 35 06
Ecrivez-nous
office@lcp-partners.fr
Nous retrouver

    CONTACTEZ-NOUS !
    Nous sommes à votre disposition pour échanger sur votre projet !



    Nos implantationsOù nous trouver

    Restez informéNos réseaux sociaux

    Avis clientsNos avis positifs