BlogRecord de collecte pour le Livret A pendant le confinement, ou placer son argent

https://www.lcp-partners.fr/wp-content/uploads/2019/04/map-pin.png

Avril 2020 marque un record historique pour le Livret A, avec une collecte de plus de 5,5 milliards d’euros, selon une statistique publiée par la Caisse des Dépôts, organisme chargé de gérer cette épargne. À noter que cette donnée de 5,5 milliards d’euros peut être comparée avec la collecte moyenne mensuelle du livret A sur ces dernières années, qui varie entre 1 et 2 milliards d’euros.

Toujours selon le même organisme, pendant cette période de confinement, on estime que les foyers français ont épargné en moyenne 40% de leurs revenus, ce qui fait figure de record à l’échelle européenne et mondiale ! La crise sanitaire liée au Coronavirus a encouragé légitimement cette tendance à la prudence et à une baisse conséquente de la consommation.

Le rôle du Livret A pendant le confinement

Le Livret A a donc été la solution privilégiée et grandement plébiscitée par les français durant la période du confinement lié à la crise du COVID 19, ce qui s’explique par la nature et l’objectif de ce placement. En effet, le Livret A est considéré comme un placement d’épargne à court terme, et a donc pour vocation initiale de n’être qu’une étape transitoire avant un investissement beaucoup plus conséquent, rentable et à plus long terme.

Ce rôle initial s’explique par les caractéristiques intrinsèques de ce support d’épargne, à savoir une protection intégrale du capital, la possibilité de récupérer son épargne à tout moment, ainsi qu’une rémunération faible mais non pas nulle (à savoir 0,5% par an à ce jour), en vue de décourager la thésaurisation.

PLUS D’INFORMATIONS

Le Livret A, une transition idéale

Maintenant que le confinement est levé du fait d’une amélioration de la situation sanitaire, il est évident que le Livret A a rempli parfaitement son rôle premier, à savoir d’être un support transitoire. Mais une transition vers quelles solutions d’investissement ?

Lors de toute crise, de quelque nature qu’elle soit, on constate que certains supports d’investissement peuvent être qualifiés de valeurs dites « refuges ». On les appelle ainsi car elles font preuve de stabilité, de sécurité, mais également de rendement et d’évolution à la hausse, y compris durant les périodes les plus compliquées d’un point de vue économique et social, comme la période de crise sanitaire liée au Coronavirus que le monde entier, et notamment la France, vient de traverser.

Ainsi, nous avons pu constater que cette crise sanitaire a permis d’affirmer l’immobilier en tant que valeur refuge et d’élever également à ce rang les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier).

Vers des valeurs refuges

L’immobilier, indépendamment des périodes de crises, est le placement préféré des français, car il permet de répondre à plusieurs problématiques patrimoniales et fiscales telles que la réduction d’impôt, la préparation retraite, la création ou la valorisation d’un patrimoine ou encore la transmission de celui-ci.

De plus, l’État encadre et encourage ce secteur de l’investissement immobilier locatif à travers la mise en place de différents dispositifs générateurs d’avantages fiscaux. Dès lors, 3 solutions d’investissement semblent particulièrement intéressantes en cette période de déconfinement où le Livret A ne revêt plus, par définition, son rôle de transition :

  • La Loi Pinel : la Loi Pinel vous permet, en investissant dans l’immobilier locatif neuf, de réduire votre impôt jusqu’à 63 000€. Pour cela vous vous engagez à louer un bien non meublé, pendant une période de 6, 9 ou 12 ans. Selon la durée de l’engagement choisie, la réduction de votre impôt pourra être de 12, 18 ou 21% du prix de votre investissement immobilier, dans la limite de 300 000€ par an. De plus, ce dispositif vous donne la possibilité de louer votre bien à vos ascendants ou descendants non rattachés à votre foyer fiscal ;
  • Dispositif LMNP Censi-Bouvard : le statut de Loueur Meublé Non-Professionnel (LMNP) bénéficiant de l’amendement Censi-Bouvard, vous permet de récupérer la TVA sur votre investissement et de bénéficier de 11% de réduction d’impôt calculée sur le montant hors taxe investi, sur une période de 9 ans.
  • La Nue-Propriété : Ce dispositif aussi appelé démembrement de propriété permet une économie d’impôts sur les revenus fonciers et une possibilité de réduction de votre Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI).

Vous l’aurez compris, ces dispositifs fiscaux liés aux investissements immobiliers locatifs sont de véritables valeurs refuges dont la réputation est incontestable, en témoignent les différentes crises économiques et financières de notre économie contemporaine surmontées avec succès par le secteur foncier. Pour autant, un nouveau support d’investissement commence à être intégré à cette liste des valeurs « refuges » : celui des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) :

  • Les SCPI : ce type de placement permet à un grand nombre investisseurs individuels de devenir associé d’une société, dont l’objet est de constituer un parc immobilier de qualité, diversifié tant dans la nature des biens que dans leur localisation, et surtout très conséquent en volume. Ainsi, les SCPI permettent d’obtenir un rendement intéressant, de déléguer la gestion du risque à une société de gestion, et constituent un formidable levier de diversification du patrimoine, et de préparation à la retraite. Ce support permet d’investir dans l’immobilier à moindre coût et de percevoir des revenus complémentaires.

RDV GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

En résumé :

Le Livret A est donc un formidable outil transitoire, certes, mais sur le court terme. Il est évident que la collecte record observée durant le mois d’avril 2020, en lien bien entendu avec la crise sanitaire du Coronavirus et la baisse engendrée de la consommation à l’échelle nationale, était justifiée. Toutefois, malgré quelques facteurs d’incertitude, il apparait à ce jour et suite au déconfinement, que le Livret A perd de sa légitimité.

La problématique actuelle repose donc sur un arbitrage de votre épargne de court terme qu’il faut impérativement réaliser en vue d’optimiser votre fiscalité, préparer votre retraite ou encore vous constituer un patrimoine. Ainsi, n’hésitez pas à contacter le Cabinet LCP Partners et son équipe d’experts en gestion de patrimoine, qui vous seront dédiés afin de vous accompagner au mieux dans vos projets patrimoniaux et fiscaux.

Physique
Visio
Téléphonique

Des consultants à votre dispositionContactez nous :
rendez-vous
gratuit et sans engagement !

Adresse
SIEGE SOCIAL
Parc Valmy
43 Rue Elsa Triolet
21000 DIJON
Appelez-nous
Tel : 03.80.41.51.24
Ecrivez-nous
office@lcp-partners.fr
Nous retrouver

CONTACTEZ-NOUS !
Nous sommes à votre disposition pour échanger sur votre projet !


Nos implantationsOu nous trouver

Restez informéNos réseaux sociaux