BlogCollecte de dons en Ukraine par les cryptomonnaies

https://i0.wp.com/www.lcp-partners.fr/wp-content/uploads/2019/04/map-pin.png?fit=71%2C100&ssl=1

Bon nombre de mesures d’aides humanitaires se mettent en place ces derniers jours, afin de venir en aide au peuple et au gouvernement ukrainiens, face aux attaques de Vladimir Poutine.

Le gouvernement ukrainien, par l’intermédiaire de son vice-premier ministre Mykhailo Fedorov, a déclaré accepter les dons provenant de l’étranger qui serait réalisés en Bitcoin, en Tether (USDT TRC-20), en Ethereum, ou encore par l’envoi de Dogecoins ou de Solana.

Puis c’est au Token de Polkadot, le DOT, d’être autorisé par les autorités ukrainiennes à recevoir des dons au profit de son peuple.

D’ailleurs, conformément à ses promesses, le co-fondateur d’Ethereum et de Polkadot a consenti un don de 5,6 millions de dollars, suite à l’acceptation par l’Ukraine des dons en DOT.

Ainsi, le total des dons effectués avec ces cryptomonnaies dépasse les 35 millions de dollars vers des adresses créées par le gouvernement ukrénien, et dépasse même les 54 millions si l’on tient compte des démarches réalisées par les ONG (Organisations non gouvernementales).

Parmi ces ONG, on peut citer Come Back Alive, créée en 2014, qui récolte des fonds à destination de l’armée ukrainienne. Il est à noter que Come Bake Alive accepte déjà, depuis près de 4 ans, les dons en cryptomonnaies.

D’ailleurs, une enchère d’un NFT du drapeau ukrainien a été organisée par UkraineDAO, pour un montant de 6,5 millions de dollars, au profit de l’association Come Back Alive.

Une transaction de 1,86 million de dollars a été réalisée par la vente de NFT qui étaient destinés initialement à lever des fonds pour Julian Assange, fondateur de Wikileaks.

Il y a fort à parier que d’autres cryptomonnaies seront acceptées au cours des prochaines semaines afin de faciliter les dons.

Le gouvernement ukrainien a fait savoir qu’il souhaitait verser aux donateurs des airdrops, certainement sous la forme de tokens.

Il se pourrait également que les cryptomonnaies soient utilisées à long terme par la Russie pour contourner l’interdiction des transactions réalisées par l’intermédiaire du système Swift, ou que certains épargnants investissent dans les cryptomonnaies pour éviter les dépréciations déjà constatées sur la monnaie russe, le rouble.

Vous souhaitez en savoir plus sur les cryptommonnaies, le Cabinet LCP Partners, conseil en gestion de patrimoine à Dijon depuis 2008, vous conseille et vous accompagne.

Physique
Visio
Téléphonique

Des consultants à votre dispositionContactez nous :
rendez-vous
gratuit et sans engagement !

Appelez-nous
Tel : 06 22 74 35 06
Ecrivez-nous
office@lcp-partners.fr
Nous retrouver

    CONTACTEZ-NOUS !
    Nous sommes à votre disposition pour échanger sur votre projet !



    Nos implantationsOù nous trouver

    Restez informéNos réseaux sociaux

    Avis clientsNos avis positifs